Ajax loader
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez les cookies.
Edvard Munch
Edvard Munch

Edvard Munch Munch, né en 1863, passe son enfance à Christiania (l'ancien nom de la capitale norvégienne). La mort de sa mère et puis de sa soeur ainée laissent une impression très forte et marquent également son oeuvre. L'angoisse, la solitude, la maladie, la séparation et le deuil sont des sujets qui reviennent tout au long de sa période de création.

Grâce à une bourse, il se rend à Anvers où il participe à l'exposition universelle des beaux-arts. Il séjourne également à Paris où il fait des études de dessin. En 1886, il participe à l'exposition d'automne de Christiania où il présente plusieurs toiles, dont "L'Enfant malade". En 1892, il se rend à Berlin pour participer à l'exposition du Berliner Kunstverein. Ses oeuvres font scandale et l'exposition sera fermée après quelques jours. Le comité de soutien obtient que ses oeuvres soient ensuite exposées à Cologne et Düsseldorf et puis à nouveau à Berlin où il s'installe. Plusieurs cycles de lithographies, des gravures sur bois ainsi que La Frise de la vie datent de cette période.

En 1896, il séjourne à nouveau à Paris et côtoie les écrivains qui fréquentent " les mardis " de Mallarmé ainsi que les Nabis réunis autour de la " Revue Blanche ".

En 1902, il rencontre le docteur Max Linde qui lui commandera plusieurs oeuvres. La même année, il se sépare de sa compagne Tulla Larsen et se blesse à la main gauche d'une balle de révolver. Après une dépression, il s'installe à nouveau en Norvège. A partir de 1930, des graves problèmes oculaires perturbent sa vision.

Pendant les années d'occupation de la Norvège par les allemands, Munch mène une vie retirée à Ekely où il meurt en 1944.

11-563844
Munch Edvard (1863-1944)
Allemagne, Berlin, Kupferstichkabinett (SMPK)
Page
sur 1
Affichage
Résultats par page
Sélection active
Gérer mes sélections